Fonte traditionnelle

La technique de fabrication que nous employons s’effectue toujours dans la grande tradition des fondeurs du Moyen-Age. Les moules des cloches sont toujours réalisés en argile selon les techniques de la planche à trousser et de la cire perdue. Le métal est mis en fusion dans nos fours réverbères, chauffés aux bois de chêne et de hêtre.

Les méthodes de calcul ancestrales conservées par la famille ont été perfectionnées au XIXème siècle par Amédée BOLLEE. Ce dernier met à profit les découvertes scientifiques de l’époque et développe le profil progressif dans le but d’équilibrer la puissance sonore d’un ensemble de cloches. Les parois des petites cloches sont progressivement plus épaisses. Cette technique est aujourd’hui fréquemment utilisée pour la fabrication des carillons.

Un protocole de fabrication rigoureux, ainsi qu’un accordage méticuleux nous permettent de répondre aux cahiers des charges les plus contraignants dans le domaine de la cloche de volée et du carillon.

L’informatique a pris le relais pour le contrôle de la sonorité, le calcul des profits est également assisté par ordinateur.